21/04/2005

Trois juillet 1940

 

3 juilllet : A Mers el-Kébir, c’est la catastrophe, l’Angleterre, folle de peur de voir les troupes allemandes s’emparer de ce qui reste de la flotte française, bombarde la rade et coule la plupart de nos navires, endommage sérieusement les autres dès 7h du matin l’amiral Somerville à ouvert le feu sur la flotte française dans la rade tunisienne. L’amiral Gensoul qui m’avait donné des cours est effondré, le geste anglais de couler notre flotte est compréhensible devant les tergiversations de notre commandement mais n’y avait il pas d’autre solution ? Comment l’amiral Darlan, en son bureau de Nerac où il réside actuellement n’a t-il pas tout mis en oeuvre pour sauver nos navires.

 

  Alors que les soldats semblaient démunis de tout, les Allemands s’emparent de stocks gigantesques dans les magasins de l’intendance, vêtements, chaussures, couvertures, outillages le tout précieusement conservé par notre administration qui ne recevait pas les bons documents pour les délivrer aux unités combattantes.

 

( à suivre )


11:46 Écrit par Charles Alfort | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.